La route Zérotracas
25 novembre 2019
voiture 
comportement 

Ile-de-France : recul historique de l’utilisation de la voiture

La région voit les trajets automobiles diminuer de 4,7 %, une première depuis l’après-guerre.

Selon l’étude Enquête Globale Transports menée par Ile-de-France Mobilités, l’utilisation quotidienne de la voiture dans la région a chutée de 4,7 % par rapport à 2010.

Cette étude a été menée auprès de 7 000 franciliens qui effectuent 28 000 déplacements quotidiens, que ce soit en voiture, en train, en métro, en bus, à vélo, à pied ou à trottinette… (hors week-end). Elle permet d’estimer les comportements et les habitudes de déplacement des 12,1 millions d’habitants d’Ile-de-France afin d’adapter l’offre des transports.

En moyenne et tous modes de transport confondus, les habitants de la région effectuent 3,8 déplacements par jour, parcourent 18 km et passent 1h30 dans ces déplacements. Cela représente 43 millions de déplacements (+5 % vs. 2010), ce qui s’explique par la croissance démographique et mobile de la région.

La voiture est utilisée dans 14,8 millions de déplacements dans la région par semaine (soit -5 % par rapport à 2010). Cette diminution était alors visible uniquement à Paris intra-muros ; maintenant, l’utilisation de la voiture diminue aussi dans la petite couronne (-13 % soit -490 000 déplacements quotidiens) et même dans la grande. L’utilisation des deux-roues est elle aussi en diminution : -25 % avec 420 000 déplacements quotidiens.

À contrario, l’utilisation d’autres moyens de déplacement est en hausse :

  • +13 % pour les métros, bus et trains (+ 1,1 million de trajets journaliers) ;
  • + 30 % pour les vélos (840 000 trajets quotidiens, sans compter les trajets combinés aux transports en commun qui représenteraient 90 000 déplacements quotidiens) ;
  • +9 % pour la marche (17,2 millions de déplacements).
Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• COVID-19 | Le déconfinement en quatre étapes jusqu'au 30 juin, les mesures et les impacts probables sur le trafic routier