La route Zérotracas
15 juillet 2015
voiture 
pratique 

L'appel de phares, toujours plébiscité par les automobilistes

Selon un sondage mené par l’institut Harris Interactive pour Caradisiac, 70 % des automobilistes sont pour les appels de phares.
Malgré la propagation des systèmes d’aide à la conduite dans les véhicules, les appels de phares signalant les radars sont encore majoritairement plébiscités par les automobilistes.

Ainsi, 70 % des automobilistes sondés reconnaissent faire des appels de phares et 73 % y ressentent même de la gratitude lorsqu’ils en reçoivent. Seuls 6 % avouent éprouver de l’agacement quand un conducteur leur adresse ce signal.

Les moins de 35 ans et les habitants du nord-est de la France sont les plus adeptes aux appels de phares. Les hommes ont recours à ce signal davantage que les femmes (72 % contre 68 %). En revanche, les franciliens sont les moins réceptifs à cette pratique, ils sont d’ailleurs 10 % à être agacés lorsqu’on leur en adresse un.

Attention cependant : les appels de phares entravent le travail des forces de l’ordre d’arrêter les conducteurs en délit, et donc potentiellement augmente le danger pour les autres automobilistes. Et ils peuvent provoquer des comportements dangereux : coups de frein intempestifs etc.



Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• MESURES | Procès des attentats de 2015, mesures sur l'Ile de la Cité à Paris et difficultés aux abords