La route Zérotracas
06 août 2015
Pour éviter la somnolence au volant, arrêtez-vous dès les premiers signes de fatigue.
voiture 
santé 

La somnolence reste la 1ère cause de mortalité sur les autoroutes

La somnolence serait responsable de près d’un tiers des accidents mortels sur autoroute (29 %) selon l’analyse annuelle publiée par l’Association des sociétés françaises d’autoroutes (ASFA). Les autoroutes restent toutefois le réseau routier le plus sûr.
Cet été, des milliers de Français vont prendre l’autoroute pour se rendre sur leur lieu de vacances. Selon l’analyse de l’ASFA, le nombre de tués sur autoroute a été divisé par 2 depuis 2000 (-54 %) et a diminué de 16 % entre 2013 et 2014. L’autoroute est toujours la voie routière la plus sûre avec seulement 4 % des accidents mortels enregistrés en France en 2014.

La première cause d’accident mortel sur autoroute reste la somnolence au volant (29 % des accidents mortels sur la période 2010-2014). Si vous prenez la route, évitez les tranches horaires à risque, c’est-à-dire entre 5h et 8h du matin et entre 14h et 17h. La moitié des accidents mortels impliquant la somnolence au volant ont lieu lors de ces périodes plus « propices » à l’endormissement.

Cette analyse montre également, qu'avec le déploiement des radars, les accidents mortels dus aux excès de vitesse sont en nette diminution (16 % sur la période 2010-2014 contre 14,6 % en 2014 et 31 % en 1999).

La conduite sous l’emprise d’alcool, de drogues ou de médicaments est, quant à elle, responsable d’1 accident mortel sur 5. Ces accidents ont lieu majoritairement la nuit pendant les weekends.

Au global, le samedi est le jour le plus risqué sur autoroute (17 % des accidents). Et bien que la majorité des accidents aient lieu le jour (54 %), le risque d’accident mortel est 4 fois plus important la nuit (46 % des accidents pour 10 % du trafic).
Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• QUELLES COULEURS ? | Le fameux chassé croisé de l'été avec des départs étalés sur 4 jours et un samedi noir mais peu de rouge, limité géographiquement au sud-est