La route Zérotracas
01 septembre 2015
voiture 
législation 

Les éthylotests antidémarrage deviennent obligatoires dans les bus

Depuis le 1er septembre, les éthylotests antidémarrage sont obligatoires dans les bus et autocars.
Pour éviter que les chauffeurs de bus et d’autocars puissent conduire en état d’ébriété, les éthylotests antidémarrage sont obligatoires dans l’ensemble des véhicules de transport en commun depuis le 1er septembre. En effet, jusqu’à présent ils n’étaient obligatoires que sur les bus et cars neufs transportant des enfants. Son extension permettra ainsi de renforcer la sécurité des passagers.

Comment fonctionne t-il ? Simple d’utilisation, il suffit pour le chauffeur de souffler dans l’éthylotest pour démarrer le véhicule. Ainsi, si son taux d’alcoolémie est trop élevé, le système de démarrage se bloque, l’empêchant alors de conduire. Dans l’impossibilité de prendre le volant, il n’a alors plus qu’à se faire remplacer par un autre chauffeur sobre.

Les associations de sécurité routière souhaiteraient que ces éthylotests antidémarrage soient prescrits à l’ensemble des conducteurs condamnés pour conduite en état d’ivresse. Cela empêcherait toute récidive.

La généralisation de ce système aux véhicules particuliers n’est toutefois pas prévue pour le moment. À vous donc automobilistes, de prendre la bonne décision de ne pas prendre le volant si vous avez consommé de l’alcool.
Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• CARTO | Var : point quotidien sur le risque incendie, sévère sauf sur le nord-est du département ••• QUELLES COULEURS ? | Le fameux chassé croisé de l'été avec des départs étalés sur 4 jours et un samedi noir mais peu de rouge, limité géographiquement au sud-est