La route Zérotracas
26 octobre 2015
piéton 
pratique 

85 % des Français se sentent vulnérables en tant que piéton

Selon une étude exclusive de MMA, près de 9 Français sur 10 se sentent plus en danger à pied qu’en voiture ou en deux-roues motorisé.
Comme tous modes de transport, la marche n’est pas sans danger. En effet, ce moyen de déplacement représente près de 15 % de la mortalité routière en France avec une hausse de 7 % en 2014. Selon un récent sondage réalisé par MMA, près de 9 Français sur 10 se sentent plus en danger à pied qu’en voiture ou en deux-roues motorisé.


Marcher sur une route sans trottoir : la plus grande crainte des piétons

C’est lorsqu’ils empruntent une route sans trottoir que les piétons se sentent le plus en danger (41 %). Dans cette situation, la nuit, le port du gilet rétro-réfléchissants est alors un équipement in-dis-pen-sable ! La deuxième plus grande crainte des piétons est de marcher lorsqu’un véhicule circule trop prés (31 %). Les piétons redoutent aussi de marcher sur un trottoir trop étroit et la traversée entre deux véhicules stationnés, ou devant/derrière un bus (24 %). Une situation effectivement dangereuse en raison de la grande couverture des angles morts des bus et du manque de visibilité des véhicules situés derrière. Attendez-donc que le bus soit parti pour traverser.


Des piétons qui prennent des risques

Alors qu’ils se sentent vulnérables, les piétons adoptent parfois des comportements dangereux. Ainsi, plus de 9 Français sur 10 avouent avoir déjà traversé hors des passages piétons et 74 % lorsque le feu piéton était rouge. De plus, près de 7 piétons sur 10 ont déjà marché sur la chaussée au lieu du trottoir et 66 % en utilisant leur téléphone. Les piétons qui prennent le plus de risques sont les Bordelais et Parisiens (100 % ont déjà eu au moins un comportement à risque).

Des attitudes risquées qui peuvent avoir de lourdes conséquences puisque la moitié des Français a déjà vécu une situation accidentogène, dont 13 % ont subi un véritable accident. Des comportements qui peuvent mettre en danger les autres usagers de la route, selon 57 % des sondés.


Des règles pas toujours connues mais une volonté de sensibilisation

Si la grande majorité des piétons savent qu’ils peuvent être verbalisés, peu connaissent la signalisation piétonne. En effet, seuls 34 % savent qu’il est obligatoire d’utiliser un passage piéton si celui-ci est situé à moins de 50 m. De plus 2 Français sur 5 ne connaissent pas la signalisation liée au parcours piéton.

Enfin, beaucoup de Français pensent que les usagers de trottinette, rollers et skate ne sont pas assimilés à des piétons, alors qu’ils le sont (78 % pensent qu’ils peuvent emprunter les pistes cyclables et 25 % la chaussée). Seuls, 6 Français sur 10 savent que ces usagers peuvent circuler sur les trottoirs.

Conscients de cette méconnaissance des règles, 76 % des Français aimeraient qu’une sensibilisation dédiée aux piétons soit mise en place.

Et vous, adoptez-vous le bon comportement piéton ? Faites le test avec notre module vidéo interactif ludique « Les faux pas, faut pas ! ».


experience-pieton





Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• AVANT-GOÛT | Prochain week-end peu coloré sauf vendredi, surtout pour Paris rouge, le temps ne sera pas de la partie avec pluies et vent ••• MESURES | Procès des attentats de 2015, mesures sur l'Ile de la Cité à Paris et difficultés aux abords