La route Zérotracas
03 mars 2016
Une Google Car a provoqué son premier accident.
voiture 
pratique 

La voiture autonome de Google provoque son premier accident de la route

Une Google Car, en circulation autonome, a déclenché son tout premier accident, sans gravité. La voiture est entrée en collision avec un bus public.
Selon le Department of Motor Vehicles (DMV), le 14 février dernier, l’une des voitures composant la flotte des Google Car a provoqué un accident dans la ville de Mountain View (Californie). L’automobile a percuté un bus à faible vitesse au moment de s’engager (3 km/h pour la voiture, 24 km/h pour le bus).

L’intelligence artificielle de la voiture aurait détecté le véhicule, mais a estimé que le bus allait ralentir et lui céder le passage. L’automobile met un terme à sa réputation irréprochable. Jusqu’à présent, tous les accrochages et accidents dans lesquels étaient impliqués les Google Car, ont été causés par des tiers.

Le groupe Google a indiqué que le logiciel avait été modifié afin de mieux comprendre les autocars et les autres poids lourds, moins susceptibles de céder le passage aux voitures autonomes.
Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• QUELLES COULEURS ? | Week-end prochain, nouvelle vague peu colorée, limitée à la région Rhône-Alpes sans surprise ••• SOCIAL | Environ 500 tracteurs attendus sur Paris tôt le matin, effets sur autoroutes et périph parisien ••• TRANSPORTS | Poursuite de la grève SNCF ce mercredi, 2 TGV sur 3 et 1 TER sur 2, 1 Intercités sur 2, probable report sur le trafic routier ••• AVANT-GOÛT | Prochain week-end, début des vacances scolaires pour la zone B et poursuite zone A. Du rouge samedi pour les montées des Alpes orange en descente. Attention aux visibilités le matin et aux verglas ••• VACANCES | Un trafic potentiellement plus faible en Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté et Nouvelle Aquitaine en raison des vacances scolaires