La route Zérotracas
14 mars 2016
« Sea bubble », une voiture volante qui permettrait de voler au-dessus de la Seine.
voiture 
innovation 

Un projet de voitures volantes au-dessus de la Seine

En juin prochain, le navigateur Breton Alain Thébault testera le premier prototype de sa « Sea bubble », une voiture volante qui permettrait de survoler la Seine, à Paris.
Le navigateur Breton Alain Thébault, qui depuis cinq ans, vole avec succès à bord de l'hydroptère, s'est lancé un nouveau défi : donner aux citadins la possibilité de voler au-dessus de la Seine. Le Sea bubble est un bateau en forme de bulle permettant, grâce à la propulsion 100 % électrique, de naviguer au-dessus de l'eau.

Au départ, les bateaux auront des chauffeurs qualifiés. Mais à plus long terme ils seront un moyen de transport en libre-service, comme les Autolib’ ou les Vélib’. L’objectif est de créer une application mobile afin de pouvoir réserver son Sea Bubble grâce à un abonnement. Le voyageur qui souhaite éviter les transports en commun ou la voiture pour rejoindre une adresse proche d'un quai de la Seine pourra utiliser l’application.

Le projet est encore au stade de l'expérimentation mais plusieurs grandes villes, comme Londres, Hong-Kong et Paris se montrent intéressées. Une centaine de précommandes ont déjà été effectuées. Le premier prototype sera testé en juin prochain à Paris.



Crédit photo : Sea Bubbles. Site internet Alain Thébault : http://hydroptere.com/fr/les-hommes/alain-thebault/
Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• ORAGES/PLUIES/INONDATIONS | Le Centre-Ouest en vigilance orange pour orages, vigilance rouge crue majeure liée l'Oudon ••• RISQUE MÉTÉO | Dégradation orageuse attendue ce jeudi, 88 départements en vigilance jaune ce jeudi, possible passage en orange ••• RISQUE INCENDIES | Risque feux de forêt plus limité sur le sud-est, 3 départements en risque modéré ••• MESURE | A13 vers Paris réouverture complète ce jeudi, l'autre sens fermé jusqu'à lundi prochain ••• JO 2024 | Nouvelles mesures dans Paris pour les infrastructures des Jeux Olympiques avec neutralisations d'axes majeurs