La route Zérotracas
18 mai 2016
Piétons et smartphones ne font pas bon ménage.
piéton 
distracteurs 

Piétons et smartphones : un duo à haut risque

Selon une enquête, près de 17 % des piétons européens utilisent leur smartphone dans leurs déplacements urbains.
D’après un sondage mené par le groupe DEKRA, dans six capitales européennes (Amsterdam, Berlin, Bruxelles, Paris, Rome et Stockholm), près de 17 % des 14 000 piétons sondés sont distraits par leur smartphone, au moment de traverser les voies de circulation.

Environ 8 % des piétons ont été aperçus en train d'envoyer un SMS pendant qu'ils traversaient la route tandis que 2,6 % téléphonaient et 1,4 % faisait les deux en même temps. 14,5 % des piétons n'ont pas hésité à traverser les rues de Paris les yeux rivés sur leur smartphone. C'est plus qu'à Amsterdam (8 %) mais moins qu'à Stockholm (23,5 %), où les habitants sont particulièrement imprudents.

Ce sont les piétons les plus jeunes qui ont tendance à utiliser leur smartphone, davantage que leur ainés : les 25-35 ans utilisent leur portable 22 % de plus que les autres tranches d’âges.

En France, 11 216 accidents corporels ont impliqué un piéton en 2014, soit 19 % de l’ensemble des accidents.

Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• MESURES | Procès des attentats de 2015, mesures sur l'Ile de la Cité à Paris et difficultés aux abords