La route Zérotracas
03 août 2020
voiture 
comportement 

Hausse des accidents liés à l’inattention sur l’autoroute

L’inattention devient le troisième facteur d’accident mortel sur autoroute.

Selon le dernier bilan de l’Association des sociétés françaises d'autoroutes (ASFA), 20 % des accidents mortels sur autoroute - soit 1 accident mortel sur 5 - sont liés à l’inattention du conducteur.

Si la somnolence reste le premier facteur d’accident mortel sur autoroute (21 % des accidents mortels), l’inattention se hisse en troisième position (20 %) avant les excès de vitesse (16 %) et juste après l’alcool, les drogues et les médicaments qui représentent le deuxième facteur d’accident mortel (21 %). 

Un chiffre inquiétant selon l’ASFA car il est 2 fois plus élevé qu’il y a 2 ans : 11,3 % en 2017 et 13,6 % en 2018. 

Les conducteurs de moins de 35 ans, qui ne représentent pourtant que 17 % des usagers sur autoroute, sont à eux seuls à l’origine de 35 % des accidents mortels liés à l’inattention. Toujours selon l’ASFA, l’usage des écrans serait à l’origine de cette évolution.

Pour autant, les autoroutes restent le réseau routier le plus sûr de France (jusqu’à 5 fois plus sûr) : 154 personnes y ont perdu la vie en 2019 parmi les 3 244 personnes tuées sur les routes.

Retrouvez le bilan dans son intégralité ici.

Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• AVANT-GOÛT | Prochain week-end peu coloré sauf vendredi, surtout pour Paris rouge, le temps ne sera pas de la partie avec pluies et vent ••• MESURES | Procès des attentats de 2015, mesures sur l'Ile de la Cité à Paris et difficultés aux abords