La route Zérotracas
28 août 2020
voiture 
assurance 

Hausse du nombre de conducteurs sans assurance auto

Les conducteurs non assurés sont plus nombreux sur les routes depuis le déconfinement.

Les forces de l’ordre ont constaté une hausse du nombre de conducteurs d’un véhicule non assuré depuis le déconfinement. En effet, d’après Le Figaro, les infractions pour conduite pour défaut d’assurance ont augmenté de 6 % entre le 12 mai et le 12 juillet 2020.

Cette hausse s’explique par la crise liée au Covid-19. En effet, durant le confinement, les conducteurs ont très peu, voire cessé d’utiliser leur véhicule. Par conséquent, certains automobilistes ont oublié de renouveler leur contrat d’assurance auto. Une autre raison de cette augmentation concerne l’aspect financier. Ainsi, en raison des difficultés financières liées à la crise sanitaire (chômage partiel, perte d’emploi...), certains conducteurs n’ont pas assuré leur véhicule pour réaliser des économies. 

Or, conduire sans assurance est un délit qui expose le conducteur à une amende pouvant aller jusqu’à 3 750 € et à la suspension voire l’annulation du permis de conduire. C’est plus de 5 fois le prix moyen d’une cotisation annuelle d’assurance auto estimée à 653 € d’après le comparateur LeLynx.fr. Par ailleurs, en cas d’accident responsable, le conducteur ne sera pas indemnisé pour ses propres blessures et dégâts matériels. De plus, il devra rembourser les sommes déboursées par le Fonds de Garantie pour indemniser les victimes, ce qui peut constituer une dette à vie en cas d’accident grave.

A noter que depuis 2019, les voitures sans assurance peuvent être repérées par les forces de l’ordre en cas de contrôle grâce au FVA (fichier des véhicules assurés).

Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• MESURES | Procès des attentats de 2015, mesures sur l'Ile de la Cité à Paris et difficultés aux abords