La route Zérotracas
30 septembre 2020
vélo 
événement 

Une campagne pour sensibiliser aux vélos dans l’espace urbain

« Attention à vélo, attention aux vélos », cette nouvelle campagne de la Sécurité routière s’adresse aux automobilistes et aux cyclistes.

Le vélo a le vent en poupe depuis plusieurs années et d’autant plus depuis le déconfinement. Et qui dit plus d’utilisateurs, dit malheureusement plus d’accidents.

Effectivement, ce sont 1 566 personnes qui ont été blessées à vélo sur la période juin à août 2020, contre 1 362 à la même période l’année dernière. Le mois de juillet 2020 a été particulièrement mortel pour les cyclistes, un triste record avec 29 tués. Depuis le début de l’année, 123 cyclistes ont été tués sur les routes en France. En 10 ans, la mortalité des cyclistes a connu une augmentation de 27 %. 

Afin de sensibiliser les usagers de la route et tenter de réduire la sinistralité, la Sécurité routière a lancé une campagne nationale de sensibilisation pour aider à faire respecter les règles de sécurité pour un meilleur partage de la route.

Cette campagne, menée du 30 septembre au 6 octobre 2020,  se compose de 9 messages exposés sur les bus et abribus des villes de plus de 50 000 habitants. Elle comprend également des bannières diffusées sur les réseaux sociaux et sur les sites de médias et d’informations.

Les messages :

A destination des cyclistes :

  • Cyclistes, méfiez-vous des angles morts, ils portent très bien leur nom.
  • A quoi reconnaît-on un cycliste qui pense à sa sécurité ? Il réfléchit la nuit.
  • A vélo, pas la peine de vous casser la tête : le casque est indispensable.
  • A vélo, si vous ne tendez pas le bras, vous êtes le seul à savoir que vous allez tourner.
  • Un vélo vintage, ça fait un peu bobo. Un vélo pas révisé, ça peu faire très mal.

 

A destination des automobilistes :

  • Quand vous tournez, pensez aux cyclistes pour éviter que ça tourne au drame.
  • Quand vous frôlez un cycliste, lui, il frôle la mort.
  • Quand vous sortez de votre voiture sans regarder, un vélo risque de prendre la porte.
  • Vous pensez qu’il y a trop de vélos, eux qu’il y a trop de voitures. La vérité, c’est qu’on est jamais assez prudent.



© Sécurité Routière
Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• MESURES | Procès des attentats de 2015, mesures sur l'Ile de la Cité à Paris et difficultés aux abords