La route Zérotracas
11 janvier 2021
voiture 
équipement 
pratique 

Le freinage automatique d’urgence en marche arrière pourrait éviter des accidents

Il serait plus efficace que le freinage d’urgence avant pour éviter les petites collisions.

Selon une étude américaine menée par l’IIHS, le freinage automatique d’urgence en marche arrière permettrait de réduire de 28 % les accidents s’il était présent sur tous les véhicules. Il s’agirait même du dispositif le plus efficace pour réduire les collisions.

Le freinage d’urgence (AEB) sera obligatoire dans l’Union Européenne pour les nouveaux modèles dès 2022. Il se base sur la détection d’obstacles à l’avant d’un véhicule. Si ce système prévient environ 15 % des collisions,  il n’agit pas au moment de la marche arrière, là où les petits accidents de collisions sont les plus nombreux.

Le freinage d’urgence en marche arrière serait aussi plus efficace que les radars de recul (5,2 %). Enfin, les caméras de recul seraient quant à elles propices à faire augmenter le risque de collision.

Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• ORAGES | Orages et fortes pluies avec 4 départements en orange du Languedoc à la Vallée du Rhône ••• MESURES | Procès des attentats de 2015, mesures sur l'Ile de la Cité à Paris et difficultés aux abords