La route Zérotracas
06 avril 2021
voiture 
législation 

Obligation de vente d’éthylotests dans les débits de boissons alcoolisées

Pour lutter contre la conduite sous l’emprise de l’alcool.

À partir du 1er juiller 2021, les établissements de boissons alcoolisées à emporter et en ligne vont devoir proposer à la vente des éthylotests afin de lutter contre la conduite sous l’emprise de l’alcool qui est responsable dans 30 % des accidents mortels sur les routes. 

Les établissements concernés ont trois mois pour mettre en place de façon permanente cette mesure. Ils vont devoir proposer des éthylotests chimiques ainsi que des éthylotests électroniques (non obligatoires mais conseillés dès que possible) qui répondent à certaines exigences légales. Un stock minimal de 10 ou 25 éthylotests en fonction du volume d’alcool proposé sera demandé.

Pour les lieux dont l’activité principale réside dans la vente d’alcool, les commerces devront obligatoirement les proposer près du lieu d’encaissement. Pour les autres, ils devront être exposés à côté du rayon présentant le plus grand volume d’alcool. 

Cette mesure vise donc a lutter contre la conduite sous l’emprise de l’alcool en incitant les usagers de la route à s’auto-évaluer avant de prendre la route. Des affiches de prévention sur l’auto-dépistage devront êtres présentes dans les lieux concernés à proximité des rayons d’alcool et des bannières préventives sur les sites de vente en ligne.

Pour tous manquemants à ces obligations, une contravention de quatrième classe (675 euros et jusqu’à 1 875 euros si amende forfaitaire majorée). 

Rappelons que selon le code de la route, la limite du taux d’alcool dans le sang pour prendre le volant est fixée à 0,25 mg/L d’air expiré (et 0,10 mg/L pour les permis probatoires). 

Vous pouvez accéder à l’arrêté en question par ici.

Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• MESURES | Procès des attentats de 2015, mesures sur l'Ile de la Cité à Paris et difficultés aux abords