La route Zérotracas
19 avril 2021
voiture 
comportement 

Le comportement des Français sur la route : des indicateurs encourageants

Le pourcentage de bons conducteurs a atteint 23 % en 2020, soit 6 points de plus par rapport à l’année précédente.

Selon un baromètre* publié le 6 avril 2021, le respect des Français vis-à-vis du Code la route s’est amélioré durant la crise sanitaire bien que l’usage des trottinettes demeure problématique.

Entre le confinement, le couvre-feu et les restrictions de circulation, la crise sanitaire a engendré une baisse considérable de la mortalité routière. De cela découle une amélioration concernant les mauvaises habitudes des conducteurs français.

L’étude montre que les automobilistes français sont devenus davantage sensibles à la sécurité des autres et font preuve de plus de prudence au volant. En effet, 65 % des automobilistes disent ne toujours pas s’arrêter au feu orange contre 71 % en 2019. Bien que le pourcentage soit élevé, il demeure cependant le plus bas depuis 2004, date à laquelle le baromètre a été établi.

De même, 34 % des automobilistes disent avoir l’habitude de tourner ou doubler en omettant le clignotant contre 41 % l’année précédente.

Par rapport à la prise de médicament au volant pouvant altérer la vigilance, le baromètre indique aussi une amélioration (14 % contre 21 % en 2019).

Malgré un net progrès, les Français continuent à s’autoriser des incartades dangereuses. La dépendance au téléphone portable reste toujours aussi problématique (69 % des utilisateurs l’utilisent contre 70 % en 2019).

Autre fléau majeur, l’usage exponentiel des trottinettes électriques et les comportements à risque qui lui sont corrélés. Une pratique dangereuse sur laquelle il n’y a pas d’évolution. En effet, 8 trottinettistes sur 10 continuent à circuler sur les trottoirs bien que cela soit interdit par la législation dont 40 % qui ignorent les règles d’utilisation. 59 % reconnaissent passer à vive allure à côté de piétons. 49 % prennent le guidon après avoir consommé plus de deux verres d’alcool, 45 % circulent en ayant consommé des  stupéfiants et 78 % des trottinettistes utilisent leur téléphone portable.

Bien que les résultats soient grandement encourageants, il reste tout de même une grande marge de progrès pour que tous les indicateurs passent au vert !

 

*Source : Baromètre Axa «  Une baisse des comportements à risque...»

Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• COVID-19 | Le déconfinement en quatre étapes jusqu'au 30 juin, les mesures et les impacts probables sur le trafic routier