La route Zérotracas
20 avril 2021
voiture 
sécurité routière 

La mortalité routière a augmenté de 20 % en mars

183 personnes ont perdu la vie sur les routes de l’hexagone en mars 2021.

Selon l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), les indicateurs sont à la hausse pour la période de mars 2021 par rapport à mars 2020. Le confinement, le couvre-feu et les diverses restrictions sanitaires ont fortement impacté le trafic routier depuis mars 2020. C’est pourquoi une double comparaison a été réalisée : avec le mois de mars 2020, mais aussi avec la période de mars 2019 (avant la crise sanitaire).

On comptabilise 183 décès en mars 2021, soit une hausse de 20 % par rapport à mars 2020 (152 personnes décédées), mais une baisse de 28 % en comparaison à mars 2019.

Les autres indicateurs sont aussi à la hausse en mars 2021 par rapport à la même période en 2020, mais en baisse en comparaison à mars 2019. Le nombre d’accidents corporels s‘élève ainsi à 3 874 en mars 2021. Une hausse de 58 % par rapport à mars 2020 et une baisse de 13 % par rapport à mars 2019.

Globalement, en France métropolitaine, la mortalité routière au premier trimestre 2021 est en baisse avec 529 décès contre 636 en 2020 et 748 au premier trimestre 2019. Le couvre-feu, le télétravail, la limitation à 10 km expliquent en partie la baisse de l’accidentalité routière. D’ailleurs, le Cerema évalue la baisse de trafic à 10 % par rapport à la période précédent le premier confinement.

Concernant la sécurité routière en Outre-mer, les indicateurs de mortalité suivent une tendance similaire selon les estimations de l’ONISR :

  • 22 personnes décédées en mars 2021, 16 en mars 2020 contre 23 décès en 2019.
  • Le nombre d’accidents s’élève à 248 pour la période de mars 2021, un chiffre plus élevé par rapport à mars 2020 (134) mais en baisse par rapport à mars 2019 (262).
Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• MESURES | Procès des attentats de 2015, mesures sur l'Ile de la Cité à Paris et difficultés aux abords