La route Zérotracas
20 janvier 2022
trottinette 
deux-roues 
législation 

Les cyclomobiles légers entrent dans le Code de la route

Ils font partie de la catégorie des EDPM, engins de déplacement personnel motorisés

Les cyclomobiles, aussi appelés draisiennes électriques, sont de petits deux-roues munis d’un siège et représentent une sous-catégorie des cyclomoteurs (L1e-B). Ils sont conçus pour le déplacement d’une seule personne et ont une vitesse maximale de 25 km/h.

Une récente modification du Code de la route via décret légalise désormais leur utilisation et précise les conditions de circulation dans lesquelles ils sont autorisés.

Ces cyclomobiles ont interdiction de circuler sur les trottoirs. Ils peuvent être utilisés sur les pistes cyclables ou sur des chaussées où la vitesse est limitée à 30 ou 50 km/h mais ne peuvent pas être utilisés sur des routes hors agglomération. Quant au port du casque, comme pour les vélos, il n’est pas obligatoire mais vivement recommandé. Enfin, la conduite de ces cyclomobiles est interdite aux enfants de moins de 12 ans.

Le décret précise également leur rattachement à la catégorie des EDPM (engins de déplacement personnel motorisés). Cela signifie entre autre que leur utilisation ne nécessite ni immatriculation ni carte grise mais qu’elle est subordonnée à la souscription d’une assurance responsabilité civile.

Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• CINÉMA | Festival de Cannes, restrictions de circulation, difficultés sur A8, Cannes et secteur Croisette ••• MESURES | Procès des attentats de 2015, mesures sur l'Ile de la Cité à Paris et difficultés aux abords