La route Zérotracas
04 février 2022
événement 
distracteurs 
sécurité routière 

Une exposition contre l’utilisation du téléphone au volant

Afin de lutter contre le téléphone au volant et d’alerter sur ses dangers, la Sécurité routière organise une exposition en collaboration avec l’artiste Simon Berger intitulée « Vies Brisées ».

L’artiste sur verre met en scène 5 smartphones de 2,5 mètres de haut sur lesquels sont sculptés des portraits. Ces visages symbolisent les vies qui volent en éclats chaque année à cause d’accidents de la route liés à l’utilisation du téléphone. L’occasion pour tous de se rappeler que « si tu conduis, tu raccroches ».

Cette exposition est visible sur la place de la République à Paris du 3 au 12 février 2022.

En quelques chiffres, l’utilisation du téléphone au volant représente :

-       10 % des accidents corporels sur les routes,

-       3 fois plus de risques d’accident matériel ou corporel,

-       30 à 50 % d’enregistrement d’informations de la route en moins,

-       5 secondes durant lesquelles on quitte la route des yeux pour lire un message simple tel que « t où ? ».

En 2020, plus de 395 000 infractions ont concerné l'utilisation du téléphone au volant.


© Sécurité Routière / Simon Berger

Découvrez cette exposition en vidéo :


Retrouvez le communiqué de presse ici.
Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• COMPTEUR | À 8h55, 428km de bouchons en Île-de-France, la moyenne étant à 262km. Grève SNCF report vers la route sensible ainsi que la présence des tracteurs ••• SOCIAL | Environ 500 tracteurs attendus sur Paris tôt le matin, effets sur autoroutes et périph parisien ••• TRANSPORTS | Poursuite de la grève SNCF ce mercredi, 2 TGV sur 3 et 1 TER sur 2, 1 Intercités sur 2, probable report sur le trafic routier ••• AVANT-GOÛT | Prochain week-end, début des vacances scolaires pour la zone B et poursuite zone A. Du rouge samedi pour les montées des Alpes orange en descente. Attention aux visibilités le matin et aux verglas ••• VACANCES | Un trafic potentiellement plus faible en Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté et Nouvelle Aquitaine en raison des vacances scolaires