La route Zérotracas
21 février 2022
voiture 
pratique 
législation 

Comment voyager en voiture avec son animal ?

Si le Code de la route ne dit rien de façon explicite au sujet des animaux domestiques en voiture, il est primordial de respecter certaines règles pour la sécurité de son animal et des autres usagers de la route.

Propriétaire d’un animal de compagnie, il vous arrive forcément de faire des trajets en voiture avec lui, que ce soit pour l’amener chez le vétérinaire ou partir en vacances. Voici nos conseils pour garantir votre sécurité et celle de votre animal lors de ces déplacements.

Attacher son animal

Il est primordial que votre animal ne se déplace pas librement dans la voiture pendant le trajet. En effet, les animaux domestiques transportés sont la troisième cause de distraction au volant, juste derrière les enfants et le smartphone. 25% des incidents impliquant un animal de compagnie sont dus à un animal qui saute brusquement sur le conducteur. De plus, en cas de freinage brusque, l’animal peut être projeté vers l’avant du véhicule et être blessé ou blesser un autre passager. Or à 50km/h lors d'un choc, le poids d’un animal non attaché est multiplié par 30.

Ainsi votre animal doit, comme tout passager, être attaché. Il est par exemple possible d’utiliser une caisse de transport adaptée à sa taille posée au sol ou sanglée à un siège, une ceinture de sécurité pour chien, ou encore un filet de protection qui sépare l’habitacle en 2 espaces distincts.

Ces systèmes d’attache sont disponibles en grande surface ou dans des magasins spécialisés.

Concernant l'attache, les chiens doivent être équipés d'un harnais large et adapté à leur taille. Attention à ne pas les attacher avec un collier - en cas de choc, ils risqueraient une rupture des cervicales.

Lors d’une pause, pensez à bien attacher votre chien à une laisse de promenade avant de le détacher du dispositif lié à la ceinture !

Préparer son animal au trajet

Pour éviter du stress à votre compagnon, nous conseillons de l’habituer à sa cage avant le trajet. Pour cela, vous pouvez sortir la cage quelques jours avant, et la laisser ouverte et accessible pour lui afin qu’il se familiarise. Vous pouvez également utiliser un spray contenant une reproduction synthétique de phéromones apaisantes qui peut aider votre animal à gérer son stress lors d’un voyage. Si votre animal a tendance à être excité lorsque vous prenez la route, vous pouvez lui donner des jouets familiers pour le rassurer lors du trajet.

Il est également déconseillé de donner à manger à votre animal juste avant de partir afin de lui éviter d’être malade en voiture. Le mieux reste de le nourrir quelques heures avant le départ. En revanche, il est important de lui donner régulièrement à boire, avant de prendre la route et lors des pauses, surtout en cas de fortes chaleurs.

Faire attention à votre animal durant le trajet et à l’arrêt

S’il est important de laisser la fenêtre légèrement ouverte pour permettre à votre animal de rester au frais, celui-ci ne doit en aucun cas pouvoir passer la tête ou les pattes par la fenêtre. En effet, en ville cela peut être dangereux pour les autres usagers de la route, notamment pour les deux roues ou les piétons qui passent à proximité. En situation de stress à cause du voyage, votre chien peut être surpris et avoir une réaction indésirable… Cela est également dangereux pour lui – en mettant la tête hors de l’habitacle, il peut souffrir d’une otite ou d’une conjonctivite.

Pensez à accrocher une médaille avec vos coordonnées téléphoniques au cou de votre animal. Ainsi, s’il fugue lors de l’un de vos arrêts, vous maximisez les chances de le retrouver.

Enfin, on ne le répètera jamais assez : il est impératif de ne jamais laisser son animal seul dans sa voiture, surtout en plein soleil et même pour seulement quelques minutes.

Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• CINÉMA | Festival de Cannes, restrictions de circulation, difficultés sur A8, Cannes et secteur Croisette ••• MESURES | Procès des attentats de 2015, mesures sur l'Ile de la Cité à Paris et difficultés aux abords