La route Zérotracas
08 avril 2022
voiture 
comportement 
distracteurs 

80 % des Français utilisent leur téléphone au volant, un record

80 % des automobilistes reconnaissent utiliser leur téléphone alors qu’ils conduisent. Un chiffre inquiétant, en hausse de 11 points par rapport à l’année dernière et de 58 par rapport à 2004.

C’est ce qu’indique les résultats du dernier baromètre du comportement des Français sur la route mené par Kantar pour Axa Prévention*.

Dans le détail, tous les usages du téléphone au volant sont en hausse : appel (52 % soit 8 points de plus que 2021), consultation ou envoi de message (34 %, + 10 points) ou encore réglage du GPS (45 %).

Le baromètre montre également une très forte hausse de l’usage du téléphone chez les autres usagers de la route. 72 % des cyclistes utilisent ainsi leur téléphone en pédalant (+ 14 points). L’étude distingue ceux qui utilisent leur propre vélo et ceux qui privilégient le libre-service : les propriétaires de vélos sont plus prudents que les locataires puisqu’ils sont, par exemple, seulement 17 % à consulter ou envoyer un message contre 73 % pour les usagers de vélos en libre-service. Malgré une légère baisse (- 3 points par rapport à 2021), les trottinettistes restent les utilisateurs majeurs de smartphone (84 %).

Pour rappel, l’utilisation du téléphone au volant est interdite depuis 2003 et le kit mains libres avec écouteurs depuis 2015, quel que soit le type de véhicule utilisé. Tenir son téléphone en main est passible d’une amende forfaitaire de 135 €. Un appel au volant multiplie par 3 le risque d’accident, et la lecture d’un message par 23 selon l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière. Aujourd’hui en France, près d’1 accident corporel sur 10 serait ainsi lié à l’utilisation du téléphone en conduisant.

Le baromètre du comportement des Français sur la route montre également une recrudescence des excès de vitesse chez les automobilistes. En ville, 32 % roulent à 65 km/h (+ 5 points par rapport à 2021) et 72 % ne respectent pas les zones 30 (+9 pts). Une tendance qui vaut également en dehors des zones urbaines, puisque 79 % font des excès de vitesse quel que soit le type de route (+5 pts).

En revanche, le baromètre montre des tendances positives en ce qui concerne l’écologie. 70 % des conducteurs indiquent être prêts à changer leurs habitudes pour préserver l’environnement : 64 % en limitant leurs déplacements, 61 % en optant pour des modes de transports actifs (marche, vélo, trottinette). D’ailleurs, ils sont déjà 32 % à avoir déjà choisi des modes de mobilité douce.

* Etude Kantar pour AXA Prévention réalisée du 10 au 25 janvier 2022 auprès d’un échantillon de 2 253 personnes, représentatif de la population résidente en France métropolitaine âgée de 18 à 75 ans.

Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• CINÉMA | Festival de Cannes, restrictions de circulation, difficultés sur A8, Cannes et secteur Croisette ••• MESURES | Procès des attentats de 2015, mesures sur l'Ile de la Cité à Paris et difficultés aux abords