La route Zérotracas
08 novembre 2016
Stupéfiants et conduite
voiture 
santé 

Stupéfiants et conduite : la Sécurité routière signe une nouvelle campagne de sensibilisation

La Sécurité routière lance une nouvelle campagne de prévention sur la conduite et la prise de stupéfiants.
Selon l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière, sur les 3 461 personnes décédées sur la route en 2015, 23 % d’entre elles ont été tuées dans un accident impliquant la consommation de produits stupéfiants. Face à ces chiffres inquiétants, le gouvernement a lancé le 3 novembre dernier une nouvelle campagne de prévention afin de lutter contre la conduite après la prise de stupéfiant. Une campagne à destination du grand public et axée sur la consommation de cannabis, une des drogues les plus répandues en France et notamment chez les jeunes conducteurs. Pourtant, fumer un joint présenterait des effets similaires à ceux d’un taux d’alcoolémie de 0,3 g/l à 0,7 g/l, et diminuerait les performances de conduite tels que les réflexes ou la perception de l'environnement.

Le lancement de cette campagne fait écho à une nouvelle procédure de contrôle routier : la généralisation des tests salivaires de dépistage. Leur mise en vigueur est prévue au plus tard pour début 2017.

Pour plus d'informations : www.securite-routiere.gouv.fr/dangers-de-la-route/drogues




 
Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• QUELLES COULEURS ? | Week-end prochain, nouvelle vague peu colorée, limitée à la région Rhône-Alpes sans surprise ••• SOCIAL | Environ 500 tracteurs attendus sur Paris tôt le matin, effets sur autoroutes et périph parisien ••• TRANSPORTS | Poursuite de la grève SNCF ce mercredi, 2 TGV sur 3 et 1 TER sur 2, 1 Intercités sur 2, probable report sur le trafic routier ••• AVANT-GOÛT | Prochain week-end, début des vacances scolaires pour la zone B et poursuite zone A. Du rouge samedi pour les montées des Alpes orange en descente. Attention aux visibilités le matin et aux verglas ••• VACANCES | Un trafic potentiellement plus faible en Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté et Nouvelle Aquitaine en raison des vacances scolaires