La route Zérotracas
10 mai 2022
voiture 
pratique 

Comment faire un dépassement en sécurité ?

Dépasser un autre véhicule est une manœuvre fréquente sur la route. Néanmoins elle n’est pas sans risques et nécessite de respecter un certain nombre de règles.

Un dépassement est le fait de rouler, sur une courte durée, parallèlement à d’un autre usager à une vitesse supérieure à la sienne dans le but de le précéder. 

De manière générale, pour qu’un dépassement se fasse en toute sécurité, il faut une très bonne visibilité (environ 500 mètres) et de l’espace devant soi (environ 250 mètres).

La règle du dépassement

Selon le Code de la route, quel que soit l'usager que je souhaite dépasser (automobiliste, cycliste, motard…), les dépassements doivent se faire obligatoirement par la gauche. Le dépassement par la droite est ainsi strictement interdit, sauf dans les conditions suivantes :

  • l’usager qui précède marque son intention de tourner à gauche et se positionne pour changer de direction,
  • la circulation est en file ininterrompue (dans le cas d’embouteillages par exemple) et la file de droite est plus rapide que la file de gauche. 

Un dépassement dangereux est passible d'une amende de quatrième classe de 135 € et d'un retrait de 3 points sur le permis.

Les dépassements interdits

Le dépassement peut être interdit par :

Les panneaux : il existe 2 panneaux d’interdiction de dépasser en France :

  • le premier interdit le dépassement de tous véhicules à moteur autres que les deux roues,
  • le second interdit uniquement aux transports de marchandises de plus de 3,5 tonnes d’effectuer un dépassement.


                                                                    

Certains panneaux interdisent implicitement de dépasser, comme le panneau de fin de créneau de dépassement, celui de rétrécissement de la chaussée, celui de priorité à droite ou encore celui indiquant un passage à niveau sans barrières.


                                               



Le marquage au sol ou marquage horizontal : il existe 4 types de marquage au sol qui interdisent le dépassement :

  • La ligne continue : les conducteurs ont la stricte interdiction de franchir cette ligne, sauf en cas d’obstacle immobilisé. Il est également interdit de la chevaucher, sauf pour dépasser un cycliste.
  • La ligne de dissuasion : cette ligne quasi-continue autorise uniquement le dépassement d’un véhicule circulant lentement. 
  • Les flèches de rabattement : si elles sont dans le sens de circulation, elles indiquent que le véhicule doit se rabattre à droite et donc que le dépassement est prohibé. 
  • La ligne double : le dépassement n’est autorisé que si l’on se trouve du côté de la ligne discontinue.

L’environnement : il est interdit de dépasser dans un virage, à l'approche du sommet d’une côté ou lorsque les conditions météorologiques ne permettent pas d’avoir une bonne visibilité (brouillard, neige, pluie). Dans les zones urbaines, il faut également faire attention aux passages piétons et s'assurer qu'aucun piéton ne traverse devant le véhicule que l’on souhaite doubler.

Les précautions à prendre avant d’effectuer un dépassement

Après avoir vérifié qu’aucune signalisation n’interdit le dépassement et que la visibilité et l’espace disponible sont suffisants, il convient d’effectuer les manœuvres suivantes afin d’effectuer un dépassement en toute sécurité.


AVANT

  • Veiller à ce qu’aucun autre usager ne soit déjà en train de dépasser, que personne n’arrive en face et que la manœuvre ne gêne aucun autre utilisateur en contrôlant les rétroviseurs et angles morts.
  • Avertir de son intention de dépasser en actionnant le clignotant gauche.
  • Après avoir effectué une nouvelle vérification visuelle, se décaler progressivement en s’écarter autant que possible du véhicule dépassé.

PENDANT

  • Augmenter son allure sans dépasser la limitation de vitesse.
  • Conserver un espace latéral suffisant entre son véhicule et le véhicule que l’on souhaite dépasser : il est par exemple obligatoire de laisser un espace d’un mètre en ville et d’un mètre cinquante sur les routes de campagnes lorsque l’on dépasse un usager vulnérable.

APRÈS

  • Vérifier que le véhicule dépassé apparaît dans le rétroviseur intérieur.
  • Indiquer son intention de se rabattre avec le clignotant droit.
  • Se rabattre en maintenant sa vitesse.


Les précautions à prendre si l’on se fait dépasser

Lorsqu’un véhicule vous dépasse, il y a également certaines obligations à respecter :

  • Conserver son allure et ne surtout pas accélérer afin de ne pas allonger la distance de dépassement anticipée par l’autre conducteur.
  • Garder sa trajectoire et serrer à droite pour faciliter le dépassement.
  • Si le dépassement a lieu de nuit, enlever ses feux de route et passer en feux de croisement quand le véhicule qui dépasse arrive à sa hauteur. 

Si le dépassement est ou devient dangereux, comme dans le cas d’une voiture qui arriverait en face, il ne faut pas hésiter à freiner afin de permettre au véhicule qui effectue le dépassement de se rabattre en toute sécurité.

Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• CINÉMA | Festival de Cannes, restrictions de circulation, difficultés sur A8, Cannes et secteur Croisette ••• MESURES | Procès des attentats de 2015, mesures sur l'Ile de la Cité à Paris et difficultés aux abords