La route Zérotracas
02 juin 2022
sécurité 

Bilan de l’accidentalité routière 2021

L’Observatoire National Interministériel de la Sécurité Routière a publié le bilan définitif de de l’accidentalité pour l’année 2021 en France.

D’après l’ONISR, 3 219 personnes sont décédées en 2021 sur les routes françaises. Ce chiffre est historiquement bas (hors année 2020) et représente une diminution de 8 % par rapport à 2019. Pour ce bilan, les données sont comparées avec celles de 2019 et non de 2020 au vu du contexte très particulier de cette année avec les confinements, couvre-feux et restrictions des déplacements.

Les chiffres de la mortalité par type d’usagers 

La mortalité routière pour les automobilistes est en baisse de 13 % par rapport à 2019, mais en augmentation de 14 % par rapport à 2020. En revanche, la mortalité des conducteurs de véhicules utilitaires augmente de 5 % par rapport à 2019 avec 103 personnes tuées. Pour les camionneurs, ce chiffre a augmenté de 22 % par rapport à 2019. 

La mortalité des piétons baisse plus que la moyenne en 2021 avec 414 personnes tuées (69 tués de moins qu’en 2019 soit -14% et 23 tués de plus qu’en 2020 soit +6 %).

La mortalité des cyclistes, quant à elle, a augmenté de 21 % par rapport à 2019 atteignant les 227 personnes décédées. Pour la première fois depuis 20 ans, la mortalité des cyclistes dépasse le seuil des 200 tués. Une sinistralité en lien avec le développement de la pratique du vélo ces 2 dernières années.

Enfin, la mortalité des usagers d’engins de déplacement personnel motorisé (EDPM) est celle qui augmente le plus. En 2021, ce sont 24 personnes qui ont perdu la vie contre 10 en 2019 et en 2020. Des chiffres en lien avec la forte hausse du nombre d’utilisateurs. Pour en savoir plus sur les ventes de trottinettes électriques.


Les indicateurs selon l’âge et le réseau routier 

Les usagers de la route ne sont pas touchés de la même manière selon leur âge. Ainsi, la mortalité routière baisse pour les adultes et les seniors de plus de 75 ans tandis qu’elle augmente pour les enfants, adolescents et seniors de 65 à 74 ans.  

Par ailleurs, la baisse de la mortalité impacte tous les réseaux routiers. Elle est cependant, plus marquée en agglomération avec une diminution de 11 % et moins sur les autoroutes avec seulement 6 %. 

Chiffres des accidents et blessés

Les autres indicateurs d’accidentalité routière sont également en baisse en 2021 par rapport à 2019 :

  • le nombre d’accidents corporels baisse de 4 % avec 53 540 accidents,
  • le nombre de personnes blessées diminue de 5 % avec 67 057 blessés.


Hausse de la mortalité en Outre-Mer

Contrairement au territoire métropolitain, le nombre de personnes tuées en Outre-mer est en augmentation par rapport à 2019 (+8 %). De même que le nombre d’accidents corporels qui a augmenté de 5 %.

Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• ORAGEUX | Un week-end marqué par encore des orages sur une partie du sud-ouest samedi s'étendant vers les Alpes dimanche fin de journée ••• VACANCES | Début des vacances scolaires ce week-end pour la Belgique avec un trafic sensible depuis la frontière sur les axes nord-sud du nord ••• QUELLES COULEURS ? | Premier week-end de juillet, hors vacances scolaires, mais déjà coloré