La route Zérotracas
13 juin 2022
voiture 
comportement 
environnement 

Près de 8 conducteurs sur 10 sont seuls en voiture

Le premier baromètre de l’autosolisme indique que, sur 1,5 million de véhicules, seuls 20 % transportaient un passager.

L’autosolisme, qui désigne le fait d'être seul dans un véhicule motorisé, est au cœur d’une récente étude réalisée par Vinci Autoroutes, en collaboration avec Cyclope.ai.

L’autosolisme, une pratique très populaire

82,6 % des véhicules observés dans le cadre de cette étude ne transportaient qu’une personne, avec un pic d’autosolisme de 89 % enregistré à 8h. Les observations démontrent également que le nombre moyen de personnes transportées augmente au fil de la matinée alors que le trafic total baisse : c’est donc aux heures de pointe - au moment où il est le plus pénalisant - que l’autosolisme est le plus pratiqué.

Autre constat intéressant, le taux d’autosolisme a tendance à varier selon les régions. Il est important à proximité de Nantes (A11) et de Tours (A10) avec respectivement 93,2 % et 87,2 %. A l’inverse, les taux sont plus faibles en Ile-de-France (72,4 %) et dans le sud de la France (Aix 77,8 % et Nice 80,1 %).

Pour obtenir ces résultats, 1,5 million de voitures ont été étudiées sur 13 axes menant à 11 agglomérations françaises, lors des heures de pointe (8h à 10h) du lundi au vendredi durant 4 à 6 semaines à l’automne 2021. Cette observation a été effectuée en utilisant des caméras placées sur des portiques pour prendre en photo les voitures.

L'alternative à l’autosolisme ? La mobilité partagée

Alors que 95 % des émissions de gaz à effet de serre liés aux transports terrestres proviennent de la mobilité routière, la réduction de l’autosolisme est un enjeu majeur, qui permettrait également de diminuer les embouteillages et ralentissements. 

La principale alternative est le covoiturage. Cette pratique représente des avantages économiques avec la réduction des coûts, sociaux avec l’amélioration des conditions de transport, et environnementaux avec la réduction des émissions de gaz à effet de serre. 

D’ailleurs, ces dernières semaines, les plateformes de covoiturage ont enregistré une forte hausse des inscriptions.

On peut donc espérer que la pratique de l’autosolisme sera en baisse dans les résultats de la prochaine édition du baromètre attendue en juin 2022.

Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• ORAGEUX | Un week-end marqué par encore des orages sur une partie du sud-ouest samedi s'étendant vers les Alpes dimanche fin de journée ••• VACANCES | Début des vacances scolaires ce week-end pour la Belgique avec un trafic sensible depuis la frontière sur les axes nord-sud du nord ••• QUELLES COULEURS ? | Premier week-end de juillet, hors vacances scolaires, mais déjà coloré