La route Zérotracas
15 juin 2022
vélo 
comportement 

61 % des Français trouvent la pratique du vélo dangereuse

Une étude de l’Ipsos menée dans 28 pays* indique que 52 % des sondés estiment que se déplacer à vélo est dangereux. Un chiffre plus élevé en France puisqu’il atteint 61 %.

Le vélo : un moyen de mobilité de plus en plus populaire dans le monde

La pratique du vélo se démocratise : 35 % des personnes interrogées à travers le monde utilisent le vélo à minima une fois par semaine. Aux Pays-Bas (45 %) et en Chine (33 %), le cycle est d’ailleurs devenu le mode de déplacement le plus utilisé pour les petits trajets. Sa popularité est également forte au Japon (27 %), en Inde (21 %), en Allemagne (21 %) ainsi qu’en Belgique (20 %).

En France, en revanche, ils ne sont que 30 % à pratiquer régulièrement du vélo et à peine 9 % à s’en servir pour leurs trajets du quotidien.

Le vélo : un moyen de mobilité peu rassurant

Cette démocratisation n’empêche pas les inquiétudes. En effet, 52 % des personnes interrogées considèrent que se déplacer à vélo est dangereux. La proportion est  plus importante chez les habitants de grandes villes (58 %) que chez ceux vivant dans des zones rurales (47 %).

En France, cette inquiétude est encore plus marquée puisque 61 % des Français jugent la pratique du vélo dangereuse.

Selon les Français, les cyclistes sont également un danger pour les automobilistes (62 % vs. 55 % pour la moyenne mondiale) mais surtout pour les piétons (65 % contre 59 %).

Une demande d’infrastructures adaptées

L’insécurité des cyclistes serait en partie causée par les infrastructures proposées à ces derniers. Dans les pays où la pratique du vélo est très démocratisée (Pays-Bas, Chine, ou Suède), une large majorité des personnes interrogées déclarent être satisfaites des infrastructures cyclables qui leur sont proposées. A l’inverse, seuls 43 % des Français en sont satisfaites (48 % au niveau mondial).

Dans la plupart des pays étudiés, une grande majorité des citoyens (64 %) affirme être favorable à ce que les vélos aient la priorité sur les automobilistes dans les nouveaux projets d’infrastructures. Ils ne sont que 57 % en France.

Afin de rendre votre trajet à vélo plus sûr, notamment la nuit, n’oubliez pas qu’il est important d’être bien visible par les autres usagers de la route. Retrouvez ici tous nos conseils pour mieux voir et être vus au guidon de votre deux-roues.

 

*Une étude Ipsos Global Advisor réalisée en ligne du 25 au 8 avril 2022 auprès de 20 057 adultes répartis dans 28 pays à savoir : Afrique du Sud, Allemagne, Arabie Saoudite, Argentine, Australie, Belgique, Brésil, Canada, Chili, Chine, Colombie, Corée du Sud, Espagne, États-Unis, France, Grande-Bretagne, Hongrie, Inde, Italie, Japon, Malaisie, Mexique, Norvège, Pays-Bas, Pérou, Pologne, Suède et Turquie. En France, 1000 personnes représentatives de la population ont répondu.
Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• ORAGEUX | Un week-end marqué par encore des orages sur une partie du sud-ouest samedi s'étendant vers les Alpes dimanche fin de journée ••• VACANCES | Début des vacances scolaires ce week-end pour la Belgique avec un trafic sensible depuis la frontière sur les axes nord-sud du nord ••• QUELLES COULEURS ? | Premier week-end de juillet, hors vacances scolaires, mais déjà coloré