La route Zérotracas
03 août 2022
sécurité 
pratique 
comportement 

Qu’est-ce que le verglas d’été ?

Les premières pluies après une période de sécheresse peuvent déclencher un phénomène appelé « verglas d’été », peu connu mais dangereux pour les automobilistes.

En raison de la période des fortes chaleurs et du manque de précipitations en France, un phénomène méconnu des automobilistes peut apparaitre ce qu’on appelle le « verglas d’été ».

Comment se forme le « verglas d’été »

Il se forme après la première averse suivant une période de sécheresse. Les divers dépôts présents sur les routes (résidus d’échappement, gomme de pneus, huile, etc.), et habituellement évacués par la pluie, forment une couche de particules en partie hydrophobes. Au retour de la pluie, elles repoussent donc l’eau et ne sont pas instantanément évacuées, créant ainsi une baisse de la rugosité de l’asphalte.

Ce phénomène entraine donc une perte d’adhérence et augmente le risque de dérapages. Il est particulièrement dangereux pour les automobilistes car il est invisibile à l’œil nu, les conducteurs, ne pouvant ainsi pas l’anticiper et adapter leur conduite. L’effet du verglas d’été peut également se poursuivre pendant plusieurs heures après le début de l’averse et le sol peut rester glissant même si l’averse est terminée.

Le « verglas d’été » apparaît seulement en cas de faibles précipitations puisqu’en cas de grosses averses, la route est nettoyée et les résidus rapidement évacués. Il est également plus à même de survenir sur les routes les plus fréquentées, en particulier dans les zones boisées et les zones d'arrêt (stop et feux rouges, intersections).

Comment réagir face à du « verglas d’été »

Pour réduire les risques de glissade et d’accidents, il est important d’être prudent, d’adapter sa vitesse et de respecter les distances de sécurité en cas de petites averses.

La pression et l’état des pneus jouent également un rôle important pour limiter les risques de dérapage. Il est ainsi capital de les vérifier régulièrement.

Si la glissade ne peut être évitée, voici les conseils à suivre :

  • si l’arrière de la voiture dérape, contre-braquez, lâchez doucement l’accélérateur, freinez progressivement et débrayez.
  • si l’avant de la voiture s’échappe, lâchez l’accélérateur et freinez fort. Dans cette situation, il est important de ne pas braquer afin que la voiture retrouve une trajectoire droite.
Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles