La route Zérotracas
09 août 2022
voiture 
comportement 

1 Français sur 4 jette des déchets par la fenêtre de sa voiture

Si ces gestes d’incivilité sur autoroute sont en légère baisse, ils restent encore très fréquents, notamment chez les moins de 35 ans.

Selon une étude de la Fondation VINCI Autoroutes*, si 91 % des Français savent qu’un jet de déchet par la fenêtre d’une voiture peut avoir des conséquences graves, 27 % d’entre eux admettent le faire (- 3 points depuis 2020).

En revanche, cette proportion monte à 36 % pour les moins de 35 ans. Les 16-24 ans sont même près d’1 sur 4 à admettre jeter des bouteilles en plastique ou des canettes par la fenêtre de leur voiture (contre seulement 10 % pour l’ensemble des Français). Les jeunes sont également moins nombreux à considérer que jeter un déchet par la fenêtre d’une voiture peut avoir des conséquences graves (75 % des - de 35 ans contre 84 % des plus de 35 ans).  

L’étude note également que 26 % des fumeurs jettent leurs mégots par la fenêtre de leur voiture. Un comportement qui concerne 38 % des fumeurs de - de 35 ans et 49 % des 16/24 ans. En revanche, le jet de mégot par la fenêtre est nettement moins présent dans les régions les plus sujettes aux incendie : il ne concerne que 17 % des fumeurs de Provence-Alpes-Côte d’Azur et de Corse, et 22 % de ceux d’Occitanie.

Enfin, 57 % des Français réalisent que les jets de déchets par la fenêtre constitue un risque d’accident pour d’autres véhicules (+2 points) et 68 % un risque pour le personnel autoroutiers intervenant pour les ramasser (+3 points). En moyenne, chaque jour, 25 tonnes de déchets sauvages sont ramassées par les ouvriers autoroutiers le long des autoroutes.

Afin de lutter contre cette « jettomanie », la Fondation VINCI Autoroutes a lancé le 29 juillet 2022, une nouvelle campagne de sensibilisation mettant en scène l’humoriste Maxime Musqua dans une vidéo de 35 secondes.

 

*Réalisée par IPSOS, cette enquête repose sur 2 165 personnes constituant un échantillon représentatif de la population française âgée de 16 à 75 ans. Cet échantillon a été interrogé par Internet, via le panel d’IPSOS, entre le 24 et le 27 juin 2022.

 

 

Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• CRUES/PLUIES | Risque d'inondations avec des fortes pluies sur le Pays Basque et le Béarn