La route Zérotracas
26 août 2022
voiture 
équipement 

Les équipements obligatoires en voiture

Pour garantir la sécurité des automobilistes et de leurs passagers, certains équipements sont obligatoires en voiture. Tour d’horizon de ces éléments.

Un gilet de sécurité et un triangle de signalisation

Dans son véhicule, le conducteur doit posséder un gilet de sécurité. Celui-ci doit être rétro-réfléchissant pour être bien visible des autres usagers de la route, homologué (avec marquage CE) et conservé dans un endroit facilement accessible. Il est conseillé de le ranger à l’avant du véhicule à portée de main du conducteur. En effet, suite à un arrêt d’urgence, le conducteur doit le porter avant de sortir du véhicule et ce, de jour comme de nuit, quelles que soient les conditions de visibilité.

Le triangle de signalisation de danger (triangle orange) est également obligatoire. Il doit être placé à l’intérieur du véhicule et homologué avec un marquage E 27 R.

A noter que le non-respect de ces obligations est passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 375 €. 

Des éclairages et des feux en bon état

Selon la législation, un véhicule doit toujours être équipé de feux en bon état de fonctionnement. Ainsi il convient de vérifier régulièrement les dispositifs d’éclairage suivants sur sa voiture :

  • les feux de route avant, ou « plein phares », de lumière jaune ou blanche ;
  • les feux de croisement avant, de lumière jaune ou blanche ;
  • les feux de position avant, ou « veilleuses », de lumière blanche, orange ou jaune,
  • les clignotants, 2 à l’avant et 2 à l’arrière du véhicule, émettant une lumière orangée non éblouissante ;
  • les feux de brouillard avant de lumière blanche ou jaune ;
  • les feux de brouillard arrière de lumière rouge ;
  • les feux de position arrière de lumière rouge non éblouissante ;
  • les feux STOP arrière émettant une lumière rouge non éblouissante ;
  • les feux de position latéraux pour les véhicules ou les remorques, dont la longueur est supérieure à 6 mètres (sauf châssis-cabines et véhicules agricoles ou forestiers).

A noter que le non-respect de ces obligations est passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 180 € et de l’immobilisation immédiate du véhicule.

Selon le Code de la route, une ampoule défectueuse sur l’un des feux doit pouvoir être changée immédiatement. Ainsi, avoir une boite d’ampoules de rechange dans son véhicule est fortement recommandé, bien que non obligatoire.

Un pare-brise et des vitres avant transparents

Depuis le 1er janvier 2017, les vitres teintées sont interdites à l'avant d’un véhicule afin que la visibilité du conducteur soit assurée et que les autres usagers de la route puissent voir le conducteur.

Votre pare-brise ainsi que vos vitres avant doivent désormais respecter les spécificités suivantes :

  • avoir une transparence suffisante et laisser passer au moins 70 % de la lumière extérieure,
  • ne provoquer aucune déformation ou modification des couleurs de l’environnement extérieur.

A noter qu’en cas de non-respect de cette réglementation, le conducteur (et non le propriétaire du véhicule) peut être sanctionné d’une amende de 135 € et de la perte de 3 points sur son permis de conduire (contravention de troisième classe).

Pour rappel, il est également obligatoire de disposer d’au moins un essuie-glace sur son pare-brise ainsi que d’un dispositif lave-glace.

Des plaques d’immatriculation avant et arrière 

Tous les véhicules (sauf ceux de travaux publics) doivent également être équipés de plaques d’immatriculation homologuées. Elles doivent être positionnées de façon visible à l’avant et à l’arrière du véhicule et doivent être identiques entre elles.

Si les plaques sont absentes ou non conformes, le propriétaire peut recevoir une amende pouvant aller jusqu’à 750 €.

Des pneus en bon état

Le conducteur doit enfin s’assurer de rouler avec des pneus en bon état de fonctionnement. A lui de les vérifier et de les remplacer si nécessaire. Si la roue de secours n’est pas obligatoire, il est néanmoins important d’en avoir une – non seulement en cas de crevaison, mais au cas où l’un de vos pneus serait trop endommagé pour vous permettre de prendre la route en toute sécurité.

A noter qu’il est interdit de rouler avec des pneus endommagés ou défectueux. Cela est passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 375 € et de l’immobilisation immédiate du véhicule.

L’éthylotest

Rendue obligatoire pour tous les automobilistes et motards en 2012, la possession d’un éthylotest personnel dans son véhicule ne l’est plus depuis mai 2020.

En revanche, il reste fortement conseillé d’en avoir un à portée de main afin de vérifier que vous n’allez pas conduire en état d’ivresse.

L’éthylotest doit comporter la norme NF qu’il soit chimique ou électronique. Vous en trouverez dans les pharmacies, dans les bureaux de tabac, et dans certaines grandes surfaces et stations-services.
Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• CRUES/PLUIES | Risque d'inondations avec des fortes pluies sur le Pays Basque et le Béarn