La route Zérotracas
23 décembre 2022
sécurité routière 
comportement 

Un appel de l’ONU pour des routes plus sûres

L’organisation demande plus d’efforts aux États afin de réduire de 50 % le nombre d’accidents et de morts sur les routes d’ici 2030. 

Dans un message publié lors de la Journée mondiale du souvenir des victimes de la route, l’ONU a rappelé que chaque année 1,3 million de personnes décèdent dans des accidents de la route. 93 % d’entre elles se trouvent dans des pays à revenu intermédiaire ou faible. 50 millions de personnes sont, elles, blessées dans des accidents de voiture.

Les jeunes : les plus touchés dans le monde par les accidents de la route

 Selon l’UNRSF, le Fonds des Nations Unies pour la sécurité routière, une personne meurt toutes les 24 secondes sur les routes du monde.

Les plus touchés par la mortalité routière sont les enfants : 500 enfants toutes les 24 heures perdent la vie dans des accidents de circulation. La mortalité routière est d’ailleurs la principale cause de décès chez les enfants et les jeunes.

Une campagne qui vise à sauver des vies

Pour remédier à cela, la campagne #moments2live4 vient d’être lancée par l’UNRSF.

Son objectif est double : sensibiliser à la thématique de la sécurité routière et soutenir l'objectif de reconstitution de 40 millions de dollars du Fonds. 

Diffusée sur les médias sociaux, cette campagne mondiale encourage les internautes à partager les messages de la campagne et à poster une photo/vidéo de moments de leur vie qui les incitent à croire en l’importance de la sécurité des routes partout. Elle est soutenue par des pilotes de voiture de course comme Charles Leclerc ou des acteurs comme Michelle Yeoh.

Cette campagne durera 10 semaines. Elle s'achèvera lors de la Journée internationale de l'éducation, le 24 janvier. 
 

Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• BRUMEUX | Des visibilités souvent réduites en matinée, des possibles pluies sur le nord-est ••• QUELLES COULEURS ? | Week-end prochain, début de vacances scolaires peu coloré, limité à la région Rhône-Alpes sans surprise