La route Zérotracas
22 mai 2023
professionnel 
comportement 
deux-roues 
distracteurs 
santé 
trottinette 
vélo 
voiture 

Sécurité routière au travail : une sensibilisation insuffisante des salariés

Selon la 9e édition de l'étude MMA sur le risque routier professionnel, les TPE et PME montrent des lacunes en termes de sensibilisation de leurs salariés au risque routier.

A l’occasion des Journées de la sécurité routière au travail, MMA a publié les résultats de son étude sur le risque routier en entreprise réalisée avec l’Ifop*. 

Si les accidents de la route représentent toujours la principale cause de décès sur le lieu de travail, l'importance du risque routier en entreprise reste sous-évaluée. Seulement 15 % des dirigeants et 31 % des salariés considérent qu'il s'agit de la principale cause d'accidents mortels au travail (une baisse de 2 points pour les dirigeants et les actifs par rapport à 2022).

Un manque d’information sur la sécurité routière au travail  

7 % des dirigeants de TPE, PME et ETI (jusqu'à 1 000 salariés) ont envisagé des actions de prévention du risque routier au sein de leur entreprise cette année. Un chiffre qui cache de réelles disparités entre petites et grandes entreprises. Si 58 % des entreprises qui emploient plus de 250 salariés ont déjà programmé des actions de sensibilisation au risque routier, ils ne sont que 6 % des dirigeants de TPE et PME a l’avoir fait. 

D’ailleurs, un dirigeant sur deux seulement est conscient que sa responsabilité est engagée en cas d'accident de la route impliquant l'un de ses salariés sur le trajet domicile-travail. Une proportion qui atteint 64 % pour un trajet professionnel.

Selon les résultats de l'étude, 47 % des dirigeants estiment ne pas être assez informés sur les risques liés à la conduite routière, une augmentation de 6 points par rapport à 2022. Pour sensibiliser les dirigeants à cette problématique, MMA a lancé une campagne de prévention.

Du côté des salariés, 32 % déclarent avoir suivi une ou plusieurs formations de sensibilisation au risque routier (une augmentation de 7 points par rapport à 2022) et 26 % estiment que leur entreprise met en place des actions de sensibilisation de manière régulière (+ 3 points). Ils sont néanmoins demandeurs de d’avantage d'actions d'information et de sensibilisation de la part de leur employeur, que ce soit l'instauration d'une charte de bonnes pratiques au volant (29 %) ou la mise en place d'initiatives de sensibilisation (28 %).

Le Code de la route pas toujours respecté

43 % des actifs interrogés indiquent conduire régulièrement un véhicule pendant leur journée de travail. Parmi eux, un grand nombre avouent adopter des comportements imprudents sur les routes.

84 % adoptent au moins un comportement à risque (une augmentation de 2 points par rapport à 2022). Les comportements qui connaissent la plus forte hausse sont l'utilisation du téléphone au volant (+5 points) et la somnolence (+6 points).

Des attitudes dangereuses qui ne sont pas sans conséquence. Près de la moitié des conducteurs (49 %) ont échappé de justesse à un accident au cours des 5 dernières années, dont 54 % en raison d'un manque d'attention. De plus, 22 % ont déjà été impliqués dans un accident (une augmentation de 3 points par rapport à 2022). En ce qui concerne les infractions routières, 43 % des salariés ont reçu une amende et 38 % ont perdu des points sur leur permis.

Consultez le communiqué de presse.  

* Etude réalisée par l’Ifop en 2 temps. Au téléphone du 3 au 14 avril 2023 auprès d’un échantillon de 250 dirigeants d’entreprises, représentatif des entreprises françaises de 1 à 1 000 salariés. En ligne, du 3 au 13 avril 2023 auprès d’un échantillon de 516 personnes effectuant des déplacements professionnels au moins une fois par mois extrait d'un échantillon de 1 400 personnes représentatif de la population active occupée française. Pour les deux cibles, la représentativité des échantillons a été assurée par la méthode des quotas.

 

Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• CINEMA | Circuler pendant le Festival de Cannes, difficultés sur A8 et restrictions à partir de 15h et renforcées à partir de 17h ••• MESURE | A13 vers Paris réservée aux voitures sur une seule voie, l'autre sens fermé jusqu'à fin juin