La route Zérotracas
11 juillet 2023
pratique 
comportement 
voiture 

Conduite : que faire en cas d’orage ?

Pour garantir votre sécurité et celle des autres usagers de la route, voici 5 conseils pour conduire en toute sécurité en cas d'orage violent.

En France, les orages sont fréquents, il n’est pas rare que des orages éclatent. Un phénomène météorologique qui peut être intense et qui nécessite quelques précautions, notamment lorsque l’on est au volant de sa voiture.

Allumer ses phares

Lors d'un orage, la luminosité a tendance à diminuer. Pensez à vous rendre visible des autres usagers en allumant vos phares : ils éclairent la route et permettent aux autres conducteurs de vous repérer plus facilement. Attention en revanche à ne pas utiliser vos feux de brouillard arrière, ils risqueraient d’éblouir les autres automobilistes.

N’hésitez pas à activer vos warnings pour signaler votre présence en cas de forts ralentissements.

Rouler doucement

En cas d’orage, augmentez la distance de sécurité qui vous sépare du véhicule précédent. En effet, sur chaussée mouillée, les distances de freinage sont considérablement rallongées.

Globalement, il convient de ralentir, tant en raison des risques de pluie que de vent violent.

Ainsi, une pluie même peu intense vous oblige à réduire votre vitesse sur autoroute de 20 km/h (de 130 à 110), et de 10km/h sur les routes du réseau secondaire (de 90 à 80 sur des voies à double sens sans séparateur central, de 110 à 100 sur celles avec un terre-plein central).

A noter qu’en cas de visibilité réduite à moins de 50 mètres, votre vitesse doit être réduite à 50 km/h quel que soit le réseau sur lequel vous circuler. Dans ce cas, veillez à bien activer vos feux de voiture et vos warnings afin d’être vu plus facilement par les autres automobilistes.

Selon l'intensité de l'orage, il peut être nécessaire de ralentir davantage, voire de vous arrêter sur un emplacement sécurisé.

Ralentir vous permet également d’éviter les risques de dérapages liés à l’apparition de verglas d’été.

Faire attention à son environnement

En cas de fortes pluies d’orage, attention aux voies partiellement inondées. Même si l’eau ne parait pas profonde au premier abord, il ne faut pas s’engager. Le niveau pourrait se révéler plus haut à certains endroits ou monter soudainement, conduisant à une perte de contrôle du véhicule ou à des dommages mécaniques importants.

Évitez également d’emprunter des tunnels souterrains. Cherchez un itinéraire alternatif ou attendez que les eaux se dissipent avant de continuer votre trajet.

Attention également aux rafales de vents. Elles peuvent déstabiliser les véhicules et les autres usagers autour de vous, voire les faire se déporter de manière brusque sur votre voie de circulation. Un vent violent demande également d’être attentif aux chutes de branches ou de tout autre objet emporté par le vent.

Afin de pouvoir réagir rapidement aux imprévus, tenez fermement votre volant et restez attentifs.

S’arrêter ou décaler son départ 

En cas d’orage violent, la meilleure option reste d’éviter au maximum de prendre la route. Vous ne serez jamais mieux protégé qu’entre 4 murs. Alors si cela est possible, attendez la fin de l’orage pour partir.

Si vous êtes déjà sur la route, n’hésitez pas à vous arrêter dans un endroit sécurisé : évitez les parkings situés sous des arbres, sur un point culminant (comme une colline), en souterrain ou à proximité d’une rivière. Restez dans votre véhicule : si votre voiture n’est pas décapotable et si son toit n’est pas en plastique, elle forme une enceinte métallique qui absorbe l’électricité transmise par la foudre et protège les passagers de l’électrocution (phénomène de la cage de Faraday).

Vérifier l'état de ses pneus et de ses essuie-glaces.

Enfin, en cas de risque orageux, avant de prendre la route, assurez-vous que votre voiture est bien entretenue.

Vérifiez notamment vos pneumatiques. À 90 km/h sous une pluie battante, la bande de roulement d'un pneu doit évacuer 10 litres d'eau par seconde. Avec des pneus usés, le risque d'aquaplaning augmente.

Pensez également à vos essuie-glaces. Des essuie-glaces usés ou défectueux réduisent votre visibilité en cas d'orage. Assurez-vous donc de les remplacer régulièrement.

Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• CINEMA | Circuler pendant le Festival de Cannes, difficultés sur A8 et restrictions à partir de 15h et renforcées à partir de 17h ••• MESURE | A13 vers Paris réservée aux voitures sur une seule voie, l'autre sens fermé jusqu'à fin juin