La route Zérotracas
28 juillet 2023
santé 
comportement 
voiture 

De nouveaux signes de somnolence au volant

Afin de développer des systèmes d’alerte, des chercheurs japonais ont identifié de nouveaux signes prévenant de la somnolence des conducteurs.
Sur la route, la somnolence est l’une des principales causes d’accident mortels. Selon l’ASFA, le facteur « Somnolence et fatigue » concerne 1 accident sur 5 sur autoroutes en France.
 
Plusieurs signes de somnolence sont déjà connus et doivent alerter le conducteur, notamment le picotement des yeux, les bâillements répétés, des raideurs dans la nuque et les épaules, ou encore le besoin de changer de positon.
 
Une récente étude japonaise a tenté d’identifier de nouveaux signes. Pour cela, des chercheurs ont analysé 52 vidéos de collisions de camions en utilisant des enregistreurs vidéos dashcam embarqués.
 
Grâce à ces 50 minutes de vidéos, ils ont pu identifier de nouveaux marqueurs de somnolence au volant :
  • l’absence de mouvements du corps,
  • la relaxation des muscles du dos et du cou,
  • la relaxation des muscles des mollets et des bras.
 L’objectif de l’analyse de ces signes physiologiques est de développer de nouveaux systèmes d’alarme pour prévenir les conducteurs du risque de somnolence. Ces marqueurs permettraient un repérage plus précis pour alerter plus rapidement le conducteur et ainsi diminuer les accidents liés à la somnolence au volant.
 
Pour rappel, il est impossible de lutter contre la somnolence au volant. Aussi, dès les premiers de somnolence, faites une pause !
Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• COULEURS | Un week-end prolongé difficile surtout pour les départs et sans nuance régionale ••• CINEMA | Circuler pendant le Festival de Cannes, difficultés sur A8 et restrictions à partir de 15h et renforcées à partir de 17h ••• MESURE | A13 vers Paris réservée aux voitures sur une seule voie, l'autre sens fermé jusqu'à fin juin