La route Zérotracas
06 juillet 2017
Enquête MMA : Sur la route des vacances, attention à la fatigue !
voiture 
événement 
santé 

Enquête MMA : Sur la route des vacances, attention à la fatigue !

 À la veille du premier week-end des départs en vacances, MMA dévoile les résultats de son étude sur la somnolence au volant.
Les départs pour les grandes vacances d’été riment souvent avec joie et stress des préparatifs. Cet été, les Français sont près de 64 % à partir en vacances en voiture**. Ils effectueront majoritairement de longs trajets puisque 51 % d’entre eux feront plus de 500 km avant d’arriver à destination.

Mieux vaut donc être en grande forme pour rouler en toute sécurité. Pourtant, 83 % des conducteurs déclarent réduire leur temps de sommeil en vue du départ. 79% des Français déclarent se lever plus tôt le jour même et 22 % se coucher plus tard la veille, principalement pour profiter d’une circulation plus fluide (70 %). En effet, si la plupart des Français prennent la route surtout en journée (88 %), ils sont 51 % à partir très tôt le matin, et 60 % d’entre eux admettent avoir déjà conduit de nuit.

D’autre part, alors que la moitié des Français vont effectuer près de 5 heures de route pour rejoindre leur lieu de vacances, 73 % d’entre eux reconnaissent avoir déjà conduit plus de 2 heures sans faire de pause.

Ces résultats sont le reflet d’une forte prise de risques sur la route des vacances, alors même que le mois de juillet s’avère être l’un des plus meurtrier de l’année sur autoroute. Un trajet long et monotone, une nuit trop courte et des pauses trop espacées ne font qu’aggraver le risque de somnolence au volant.

En effet, 64 % des conducteurs déclarent avoir déjà vécu un épisode de somnolence au volant, dont la moitié à plusieurs reprises. Les principaux signes avant coureur sont des picotements aux yeux, des difficultés à se concentrer, des bâillements répétés et des sensations de raideurs dans les muscles. En état de somnolence, le risque d’accident est multiplié par 8, et boire un café ne suffira pas à lutter efficacement contre celui-ci. C’est pourtant ce que pensent 57 % des Français, comme le fait d’ouvrir les fenêtres (49 %) ou d’augmenter le son de la radio (27 %). La pause, qui est le bon comportement à adopter lorsqu’on somnole, est cependant bien intégrée par les Français puisqu’elle est citée par 94 % d’entre eux.

Tout au long de l’été pour sensibiliser les conducteurs aux risques de la somnolence au volant et pour vous accompagner pendant vos trajets, MMA mène une campagne radio avec la diffusion de messages de prévention.
Enfin, pour rouler en toute sérénité, découvez ici le dossier Zerotracas spécial départ en vacances.

* Etude réalisée en ligne par l’Ifop pour l’assureur MMA du 12 au 15 juin 2017 auprès d’un échantillon de 1 001 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, titulaire du permis B.

** Français détenteurs du permis B.

somnolence volant


somnolence conducteurs


fatigue au volant


Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• QUELLES COULEURS ? | Le fameux chassé croisé de l'été avec des départs étalés sur 4 jours et un samedi noir mais peu de rouge, limité géographiquement au sud-est