La route Zérotracas
27 mars 2009
voiture 
équipement 
équipement 

Les équipements de sécurité

Chers Internautes, bonjour ! 

Crash-tests, simulations informatiques : les techniques les plus perfectionnées sont exploitées pour faire de votre voiture un endroit de plus en plus sûr. De la ceinture aux suspensions, de la carrosserie à l'électronique de bord : c'est un vaste programme. Aussi, il va nous falloir deux leçons pour en faire le tour. Et ce mois-ci, nous commençons par la sécurité active :

sécurité active = prévention de l’accident
 

La sécurité active regroupe tous les systèmes qui agissent directement sur le comportement de la voiture, souvent pour corriger une de vos actions. Des programmes informatiques analysent et interagissent sur le comportement de la voiture en le comparant avec les données normales. Par sécurité active, on entend donc ce qui entre en jeu pour éviter que l'accident ne se produise.

0,75 seconde : c'est le temps qui s'écoule entre la vision et la réaction. Soit le triste chiffre de 19 mètres à 90 km/h : un temps de réaction très long face aux obstacles de la route. Le but de la sécurité active est de limiter les risques en intervenant sur le comportement de freinage et de stabilité du véhicule dans des situations à risques.


Les systèmes de sécurité active
 

Les 3 systèmes de sécurité suivants interviennent sur la voiture en cas de besoin :

- L'ESP (Electronic Stability Program) : c'est un contrôle dynamique de stabilité. En cas de sous-virage (l'avant chasse) ou de survirage (l'arrière chasse), l'ESP contrôle les freins ou la motricité, selon le cas, pour rétablir presque instantanément la voiture dans son axe. Glissade inopinée, perte d'adhérence sont donc limitées pour ne pas dire anéanties.
- L'ABS (Anti Blocking System) : le cauchemar du tête à queue : accélération, freinage brusque… les roues se bloquent et en avant la valse. Pour empêcher ce genre de comportement, l'ABS a été créé. C'est un système qui empêche le blocage des roues lors d'un freinage. Il n'a pas pour but de réduire la distance de freinage mais de garder le contrôle du véhicule.
- Le BAS ou AFU (Assistance au Freinage d'Urgence) : 80% des conducteurs ayant un véhicule avec ABS n'utilisent pas toutes les capacités de freinage en cas d'urgence. Pour palier ce manque, l'assistance automatique est requise. Le nouveau système BAS ou AFU détecte le type de pression (fort, rapide,…) exercé sur la pédale de frein et amplifie automatiquement le freinage par injection d'air sous pression dans le liquide de frein. Il permet une amélioration de 0,2 seconde sur votre temps de réaction soit une distance non négligeable de 6m à 120 km/h.


Les conseils du professeur Parchok
Les systèmes de sécurité développés sont performants et limitent effectivement le risque d’accident. Cependant, ils ne réduisent pas ce risque à zéro. L’ABS ne réduit pas la distance de freinage mais vous empêche simplement le blocage des roues et le dérapage. Et même si votre voiture est bien équipée, souvenez-vous de ce vieux proverbe qui continue à tenir la route : « Prudence est mère de sûreté ».
Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• MESURES | Procès des attentats de 2015, mesures sur l'Ile de la Cité à Paris et difficultés aux abords