La route Zérotracas
03 juin 2022
voiture 
comportement 

Le baromètre de la conduite responsable 2022

Un mois avant le début des vacances estivales, ce baromètre dresse un état des lieux des comportements des Européens au volant et permet de suivre l’évolution des conduites à risque et des bonnes pratiques.

Réalisée auprès de 12 400 personnes venant de 11 pays d’Europe, la 12e édition de cette enquête menée par l’Ipsos pour la Fondation Vinci Autoroutes met en évidence le manque de vigilance des conducteurs.

Le manque d’attention des conducteurs sur la route

84 % des conducteurs français admettent qu’il leur arrive de quitter la route des yeux plus de 2 secondes, ce qui représente une distance de 72 mètres lorsque l’on roule à 130km/h.

Ils sont également 67 % à déclarer être moins attentifs à leur conduite et à laisser leur esprit vagabonder. Un taux de perte d’attention important, qui dépasse de loin la moyenne européenne (+14 points).

Autre distracteur : le téléphone. Près d’1 conducteur sur 3 avoue l’utiliser au volant : 61 % pour téléphoner et 31 % pour lire ou envoyer des SMS.  

Le risque de somnolence toujours sous-estimé par les conducteurs

Alors que la somnolence reste la principale cause d’accident sur l’autoroute, près d’1 Français sur 3 a déjà eu l’impression de s’être endormi au volant et 16 % ont déjà eu ou failli avoir un accident à cause de la somnolence.

Les Français semblent tout de même plus conscients de ce risque que leurs homologues européens : les conducteurs de l’Hexagone estiment que la somnolence et la fatigue est la deuxième cause d’accidents mortels sur autoroute, alors que les Européens la placent en moyenne en 4e position. 

Des non-respects des règles autour du corridor de sécurité

67 % des conducteurs français admettent ne pas respecter le corridor de sécurité. Parmi eux, 20 % affirment ne pas connaître cette règle. 

Retrouvez l’intégralité de la règle du corridor de sécurité dans notre article dédié.

Des transgressions de règles qui peuvent être fatales : durant les 6 premiers mois, 4 patrouilleurs ont perdu la vie dans l’exercice de leur fonction. En moyenne, plus de 2 véhicules d’intervention sont heurtés chaque semaine sur les réseaux autoroutiers français. 

Pour lutter contre ce non-respect et cette méconnaissance des règles, le gouvernement expérimente de nouveaux panneaux autoroutiers.


Les incivilités et l’agressivité restent omniprésentes sur la route

Près de 9 personnes sur 10 déclarent craindre le comportement agressif des autres conducteurs.

D’ailleurs, 21 % avouent être plus nerveux et impulsifs au volant que dans leur vie quotidienne et les conducteurs sont en moyenne de plus en plus nombreux à faire preuve d’agressivité au volant : 

  • 65 % injurient les autres conducteurs (13 % de plus que la moyenne européenne),
  • 55 % klaxonnent de façon intempestive,
  • 34 % restreignent l’espace entre eux et le véhicule d’un conducteur qui les énerve
  • 20 % sortent de leur véhicule pour s’expliquer avec un autre automobiliste. 

Les conducteurs de véhicule électrique

En 2022, seulement 6 % des conducteurs français possèdent un véhicule électrique. On remarque cependant que ces usagers ont un comportement plus responsable. 

60 % se disent ainsi plus attentifs aux autres usagers de la route, notamment aux usagers vulnérables, et 47 % multiplient les pauses (afin de recharger leur voiture). 

Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• ORAGEUX | Un week-end marqué par encore des orages sur une partie du sud-ouest samedi s'étendant vers les Alpes dimanche fin de journée ••• VACANCES | Début des vacances scolaires ce week-end pour la Belgique avec un trafic sensible depuis la frontière sur les axes nord-sud du nord ••• QUELLES COULEURS ? | Premier week-end de juillet, hors vacances scolaires, mais déjà coloré